Transition écologique : l'Université multiplie les initiatives

Jardinage

Au cours du premier semestre de l’année 2021, malgré les contraintes liées au télétravail et à la distanciation sociale, plusieurs actions ont permis à notre communauté de se retrouver autour des questions de transition socio-écologique.

Journée de la biodiversité

Organisée sur le campus route de Mende le 3 juin dernier, cette manifestation a permis de redécouvrir son patrimoine vivant, grâce à une série d’ateliers, visites et conférences.

Parcourant le campus, le public a pu découvrir les derniers dispositifs tels que les radeaux de végétalisation et les nichoirs pour oiseaux et chauves-souris, ou encore les lieux de cultures tels que le jardin pédagogique des étudiants du master IGPE et le nouveau jardin partagé des personnels.

Jardin partagé

La Ligue Protectrice des Oiseaux qui, en 2020, a labélisé le bâtiment O en "refuge LPO", a proposé un atelier ornithologique où l’on pouvait observer les différentes espèces d’oiseaux présentes sur le campus. Les actions de la Mission Hérisson ont également été présentées. Elles assurent, sur le site route de Mende, la sauvegarde de cet animal protégé depuis 1981. L’Entente Interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID) a, pour l’occasion, dispensé des conseils pour mieux comprendre et maîtriser la prolifération des moustiques.

A l’ombre d’un grand pin, s’est déroulé l’atelier Le Jardin des Sens : à la découverte des plantes méditerranéennes, offrant la possibilité de tisser un dialogue autour des plantes telles que : origan, marjolaine, prêle, fenouil sauvage, hysope, romarin, thym, thym citron, sauge, plantain, mélisse… en observant leurs formes, couleurs, parfums et propriétés gustatives, sans oublier de noter leurs vertus médicinales. Chacun est reparti avec le bouquet de son choix.

Découvrir ensemble la richesse de la biodiversité qui nous entoure a permis de créer des moments de connexion avec la nature, mais aussi des espaces précieux de convivialité et de partage entre collègues.

Retrouvez en vidéo quelques moments de la journée de la biodiversité

Durée : 1,11 mn

Numérique responsable

Toujours dans une dynamique de responsabilité écologique et sociétale, et pour accompagner le plan de transition 2019-2022 du bilan carbone de l’Université, la première édition de la semaine "Avant l’été, nettoyez votre boîte mail", programmée du 14 au 18 juin, proposait aux personnels de supprimer, dans leurs messageries professionnelles, les données inutiles.

En tout, 29,72 Go ont ainsi été nettoyés, soit l’équivalent de 578 kg de CO2.

Cela représente autant d’émissions que pour consommer 80 repas avec du bœuf, parcourir 2 995 km en voiture ou 334 104 km en TGV, fabriquer 35 smartphones, 25 jeans en coton ou 490 livres de poche ou produire 1,5 tonne d’ordures ménagères.

Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cette action. Nous devons poursuivre l’effort en veillant, au quotidien, à ne pas laisser s’accumuler les données obsolètes qui contribuent à réduire la durée de vie de nos équipements informatiques et augmenter les émissions de gaz à effet de serre (téléchargez le guide pratique "Comment nettoyer ses mails ?" dans le bloc ci-contre).

Cette première édition, qui fait suite à la formation numérique responsable organisée en mars dernier, est le point de départ d’autres actions qui prendront forme dans le cadre de la journée internationale sur le nettoyage des données, prévue en mars 2022.

Jardin partagé des personnels

Accompagnés par les permaculteurs de l’Oasis citadine, les jardiniers amateurs progressent dans la conception du jardin partagé, la mise en place d’une gouvernance et des outils de communication. Le dernier atelier avant l’été s’est tenu le 5 juillet et a vu naître, sous l’œil avisé de Sébastien de l’Oasis, une première charte des valeurs et une esquisse de design.

Nuage de mots

Un massif central en mandala mariant légumes et fleurs, des planches de cultures carrées, rectangulaires ou en demi-cercle sur les pourtours, des plantes grimpantes sur le mur du fond, sans oublier une mare, une tonnelle, des bancs et un composteur font partie des souhaits formulés pour ce lieu.